TÉLÉPHONE: +1 (514) 265-3230
 

Services divers

Les biologistes effectuent des recherches sur les espèces animales et végétales afin d’assurer leur conservation et leur utilisation rationnelle à des fins sanitaires, récréatives ou commerciales. En laboratoire où dans la nature, ils et elles étudient l’origine, le développement, la structure, la physiologie, le comportement, la répartition, l’hérédité, le milieu, l’interdépendance et la classification des plantes ou des animaux. Les biologistes appliquent les résultats de leurs études aux aspects économiques et sociaux suivants : aménagement de la faune ou de la flore, inventaire des ressources, conservation, propagation et introduction des espèces. Ces spécialistes collaborent aussi à l’élaboration et à l’application de plans d’aménagement du territoire, notamment dans les phases liées à la récréation.

Le professionnel de l’environnement et du patrimoine naturel a pour but de préserver la biodiversité et de contribuer au développement durable du Québec. Le professionnel en environnement s’assure de la conformité environnementale. Cette personne procède à des inspections et à d’autres types de vérifications dans les secteurs industriels, municipaux, agricoles, hydriques et naturels. Le professionnel en environnement fait état des manquements et analyse avec minutie les éléments recueillis de façon à être en mesure de qualifier le degré de gravité des conséquences réelles ou appréhendées sur l’environnement et l’être humain et de faire des recommandations. Le professionnel en environnement doit établir un contexte favorable à la communication et à la résolution de problèmes, sans pour autant se substituer aux intervenants responsables de la mise en place de mesures de prévention, de protection et de réparation. L’aspect, parfois coercitif de ses interventions, l’amène à devoir faire preuve de diplomatie et de conviction dans ses communications auprès des intervenants.

Caracterisation et identification de milieu naturel

Les écologistes émettent des hypothèses sur les populations, les communautés et les écosystèmes et leurs interactions avec l’environnement. Ils effectuent des recherches théoriques, sur le terrain et en laboratoire, comprenant la collecte et l’analyse d’échantillons d’eau et de sol et de spécimens sauvages. Ils analysent les données de terrain et de laboratoire au moyen de statistiques et de modèles mathématiques. Ils étudient plusieurs caractéristiques des plantes et des animaux sur des périodes prolongées, tels que les cycles biologiques, la taille de la population, l’alimentation, l’habitat et les comportements. De plus, ils évaluent la biodiversité des écosystèmes et examinent l’influence des perturbations, telles que la pollution, l’agriculture et les changements climatiques. Ils peuvent fournir des données et des conseils utiles aux gouvernements, à l’industrie, aux organismes non gouvernementaux, aux collectivités et aux particuliers afin de les aider à gérer judicieusement les paysages et les écosystèmes. Finalement, ils utilisent des techniques de modélisation pour évaluer les répercussions.